Histoires de Dollz

Ici sont regroupées les histoires que j'écris sur OMD et d'autres qui me viennent en tête.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ♠ Mélisandre ♠

Aller en bas 
AuteurMessage
Gothikadoll
Admin
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 26

MessageSujet: ♠ Mélisandre ♠   Ven 7 Fév - 20:46

Voila maintenant une semaine qu'on a retrouvé le cadavre de Jérémy. Une semaine que la police cherche qui peut bien l'avoir tué de manière aussi horrible. Une semaine que Mélisandre pleure et stresse sur mon épaule. Une semaine que mon téléphone portable sonne trois fois par jour, tantôt la police, tantôt mes amis, tantôt les parents de Jérémy, et souvent Mélisandre.

D'ailleurs quand on parle du loup voilà le téléphone qui sonne et comme je suis seule à la maison je suis bien obligée de décrocher.

- Allô ?  demandais-je sans conviction

- Allô Amélie ? dit la voix à l'autre bout du fil, C'est Virginie.

Ho super une des petites amies du défunt Jérémy.

- Virginie ? qu'est-ce qui se passe ? ai-je réussi à articuler après un moment de bug

- J'ai appris pour Jérémy, pleura-t-elle. Pas sa mort ça tout le monde est au courant dans le pays mais ........ tu sais il n'y avait pas que moi dans sa vie

Dans son lit tu veux dire ma jolie.

- Ho, fis-je en me pinçant l'arête du nez pour calmer mon soudain mal de crâne.

- Je vois que tu n'es pas plus surprise que ça, commença-t-elle à crier

- Écoute Virginie les histoire de ......., ai-je à peine eu le temps de prononcer

- Ouai t'es déjà au courant évidemment, me coupa-t-elle, après tout tu devais y être toi aussi. Mélisandre m'a dit que vous étiez pas mal proches tous les deux alors je ne vois pas pourquoi tu aurais laissé la place à qui que ce soit. Vu que sa mort n'a pas l'air de t'avoir particulièrement émue je suppose que seule une partie de lui t'intéressait. Dire que je croyais qu'on était amies, que je pouvais vous faire confiance tant à toi qu'à lui ! En fin de compte j'aurai du me méfier !!

- Virginie s'il te plaît calme-toi, grognai-je entre mes dents serrées par mon mal de crâne. Ce sifflement est insupportable il vient d'où bon sang ?

- Je m'en fout de ton sifflement à la noix, hurla-t-elle, rends moi mon mec, rends moi ma vie et arrête de jouer les victimes alors que.......

- Maintenant ma chérie tu vas te la fermer

Mélisandre a parlé et elle va le payer


- Amélie ? C'est qui à l'appareil ?

- Ne t'occupes pas de ça poussin

Ton tour viendra tout à la fin


- Mon ...... quoi ? Amélie ? Arrête tu me fous la trouille là c'est pas drôle.

- Que ce soit drôle ou pas

ça ne regarde que moi.

La vipère a parlé

la sangsue à crié.

Maintenant bonne nuit

notre échange s'arrête ici.


Quand est-ce que je suis arrivée dans la salle de bain moi ? Ha oui ma migraine après que Virginie ai raccroché sans même finir son engueulade. Elle a du éclater en sanglot et n'a pas voulu me faire entendre ça.



À peine arrivée en cours le lendemain Mélisandre me met le grappin dessus dans l'amphi.

- Tu aurais pas vu Virginie ? demanda-t-elle je l'ai pas encore croisée pourtant en général comme j'arrive en retard elle est déjà là.

- Virginie ? Heu nan pas vue en revanche je l'ai eu au téléphone hier et .....

- Oui ça votre échange j'en ai entendu parler, me coupa-t-elle, Virginie m'a appelé juste après dis-toi.

(décidément personne n'aime t'entendre parler)

- Et regarde-moi quand je te parle. Mon dieu Amélie tu as été élevée où ? Bon je disais elle m'a appelé juste après que tu ai raccroché et elle était morte de trouille. Elle est persuadée que c'est toi qui as tué Jérémy et que tu vas aussi t'en prendre à moi et à elle.

- Attends une minute, l'interrompis-je, après que J'AI raccroché ? Mais je ne lui ai pas raccroché au nez elle était en train de me hurler dessus et puis plus rien...........

(attends une minute, plus rien oui c'est le mot, je me suis retrouvée dans la salle de bain mais avant ? j'ai pas le souvenir d'avoir posé le téléphone)

- Amélie, soupira-t-elle, par pitié j'ai l'impression de parler à du vent là.

- Excuse-moi Mélisandre je me sens pas bien. Je vais aller me passer un peu d'eau dans les toilettes.

Ne la voyant pas bouger pour me laisser sortir de la ranger je décide d'insister un peu.

- Si tu permets.

Sur le chemin des toilettes je croise Thibault qui commence à prendre peur en me voyant.

- Amel' ça va ? T'es en nage et plus blanche que le mur.

- Ça va Thibault, tentais-je de le rassurer

laisse passer Thibault

je vais juste aux toilettes me rafraîchir un peu je reviens.

- Heu...... ok je te garde une place dans l'amphi c'est un cours couplé avec une autre section donc ça sera plein rapidement, me sourit-il.

Merci Thibault t'es un amour bon toilettes vides toilettes vides (oui je pense qu'on va discuter un peu toi et moi) ha voilà. En ouvrant le robinet du fond je n'ose pas me regarder dans le miroir de peur d'y voir quelque chose d'autre. Je me passe vite fait un puis deux puis trois rincée d'eau gelée et relève enfin la tête. Quelle idiote franchement je croyais quoi moi qu'il allait y avoir un monstre ou un fantôme ? En fin de compte il n'y a que toi ma puce Hein ? j'entends des voix moi maintenant ? déjà tout à l'heure avec Mélisandre. Bon calmos c'est rien juste la fatigue de ces dernières semaines. Je ferme le robinet avec la ferme intention de retourner calmement en cours.

Merci Thibault pour la place gardée et merci les gens pour avoir fait de cette place un endroit loin de Mélisandre. Le cours se passe tranquillement mais à la fin Mélisandre me prend par le bras pour m’entraîner chez elle (n'avoir qu'un cours dans la journée en fait c'est pas si bien).

À peine arrivée dans son appart elle commence les hostilités :

- Bon avant le cours on avait une discussion je crois. Alors tu vas TOUT me dire. Il s'est passé quoi hier avec Virginie ? Tu sais quoi de la mort de Jérem' ? et regarde moi quand je te parle !!!

Ta discussion ne m'intéresse pas

sommes nous seules en ce lieu ?

Tu as verrouillé la porte derrière toi

maintenant suis moi un peu.

- Ta cuisine est un bien bel endroit

serais-tu professionnelle des fois ?

(Perdue derrière les fourneaux

et hooo il est beau ce couteau)


- Amélie qu'est-ce que tu fais ?

(Tiens tu prends peur désormais ?)

- Ce n'est rien t'inquiète pas

il ne faut pas avoir peur de moi.

Ta chambre est très jolie aussi

elle est tienne cette batterie ?


- Oui c'est la mienne, enfin celle de mon frère mais il me la prête pour ma colloc'.

tss un colloc' ça c'est un soucis

je ne peux pas la tuer ici.

- Tu veux parler ?


- Oui bien sûr que je veux discuter pourquoi tu crois que je t'ai embarquée ici bon sang. Juste pose ce couteau je commence à m'inquiéter.

- Ho pardonne moi j'avais oublié,

sortons donc pour discuter.


- Ouai ben oublie pas trop vite. Tu veux aller où ? Surtout me dis pas "dans la forêt"  ou je vais me poser des questions.

- Non pas la forêt

j'y ai trop de souvenirs désormais

le bois couvert de sang

le corps sous le drap blanc......

trouvons un autre endroit

(pour que vienne ton trépas)


- Ok mais un endroit un peu privé si ça te dérange pas j'ai pas envie de parler de ça là où des oreilles pas claires peuvent entendre.

- Parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoires.forumactif.org
 
♠ Mélisandre ♠
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lisandre
» Mélisandre & Assasymphonia p.3 [MH Spectra&Operetta Repaint]
» [Les Salauds Gentilshommes]Et c'est r'parti pour un tour p71
» Lysandre ~ le temps d'un cosplay ( 27/02/18 )
» Mélisandre & Assasymphonia p.2 [MH Spectra&Operetta Repaint]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires de Dollz :: Les Histoires :: Histoire d'Amélie (folle-schizo)-
Sauter vers: