Histoires de Dollz

Ici sont regroupées les histoires que j'écris sur OMD et d'autres qui me viennent en tête.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ♠ Virginie ♠

Aller en bas 
AuteurMessage
Gothikadoll
Admin
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 26

MessageSujet: ♠ Virginie ♠   Sam 8 Fév - 17:33

Ce que j'aime ne pas me prendre la tête et avec Thibault c'est tellement simple et naturel de parler. J'ai vraiment l'impression qu'il tient à moi et que ça n'est pas un simple opportuniste comme il peut en exister beaucoup autour de moi. J'en ai conscience de ces personnes qui se veulent bon chic bon genre à traîner avec moi, ou alors qui pensent qu'ils vont vivre une grande aventure au vue de mon passé. J'en ai conscience et ça me fait mal au cœur de le savoir.

- 'Mel ? demanda-t-il soudain, ça va aller ? Tu dis plus rien depuis un moment tu veux qu'on rentre ?

- Nan ça va aller merci de t'inquiéter quand même, dis-je avec mon plus beau sourire.

- Okay c'est comme tu veux miss. On...... on peut aller boire un coup si tu veux ? Je commence à avoir frisquet là.

- ça me va je commence à me les cailler aussi.

C'est moi ou il a rosi ? Bah ça doit être le vent froid qui fait cet effet. Alooors café café café rien d'ouvert comme par hasard.

-'Mel par ici, dit Thibault en tirant un peu ma manche.

Ouai un salon de thé ma foi pourquoi pas en plus de boire un truc chaud on pourra grignoter un peu, ça tombe bien en plus d'avoir froid j'ai la dalle.

Ça fait du bien de discuter et de rire un peu avec un véritable ami. Je suis même de bonne humeur en rentrant chez moi pour prendre ma douche. En prime mes parents sont pas là pour ce dimanche donc fin de weekend peinarde.

En fait pas si peinarde que ça les deux flics sont passés chez moi pour me demander quand j'avais vu Arthur et Silvia pour la dernière fois. Encore deux qui ont disparu apparemment mais comme ils avaient prévu de se barrer car leurs parents n'approuvaient pas leur fiançailles je ne pense pas qu'il faille chercher leur cadavres.

- Maintenant qu'ils sont partis tout le monde s'inquiète, leur dis-je, enfin dans le monde parental vu que tout le monde à la fac était au jus. Les étudiants en tout cas.

- Et vos avez une idée de où ils ont pu aller ?

- Pas la moindre. Ils ont dit qu'ils allaient partir mais alors où c'est une bonne question. Je sais qu'Arthur bossais à côté de la fac donc il a du mettre de l'argent de côté mais .....

- Mais si son amie en avait mis aussi ça élargit encore plus les recherches, continua la flic.

- Sinon, enchaîna son collègue, on raconte que vous ne vous entendiez pas très bien avec eux.

- Heu ouai, nan, j'en sais trop rien en fait tantôt ils étaient sympas et parfois ils étaient carrément dans leur monde ce qui était un peu rageant oui. Mais vous voulez en venir où là ?

- Je vais être franc avec vous nous avons été voir mademoiselle Vecra....

- Qui ? ha Virginie. Attendez elle est pas partie en délire paranoïaque à mon sujet encore une fois quand même !!

- Calmez vous Amélie, nous ne faisons que remonter toutes les pistes possibles. Mais votre amie..... enfin Virginie semble avoir été pas mal bouleversée par une conversation téléphonique que vous aviez échangée vous et elle. Elle nous a dit que vous l'aviez menacée après avoir parlé de .... si je me souviens des termes exacts "faire payer Mélisandre".

- ...... Quoi ? Franchement j'ai aucun souvenir d'avoir dit ça et je ne vois pas la raison pour laquelle j'aurai éventuellement pu sortir ce genre de phrase. Oui on était pas en super terme avec Méli' après la mort de Jérémy mais de là à lui faire payer quoi que ce soit. Ça tient pas debout son histoire !

- Nous ne faisons que vous rapporter ses termes mais avouez que si vous avez en effet tenu ces propos cela vous met en première ligne dans la disparition de Mélisandre voilà plus de deux semaines.

- Oui je comprend parfaitement ce que vous voulez dire mais je n'ai aucun souvenir de cette conversation personnellement. Enfin pas de ce morceau en tout cas. Oui elle m'a appelé une fois pour parler de Jérémy et de ses conquêtes chevauchantes mais elle s'est mise à me hurler dessus sans que je sache vraiment pourquoi et c'est tout.

- Mmh ... Je vois la mort de son petit ami a vraiment du la bouleverser. Mais au point de vous mettre ces histoires sordides sur le dos.... En tout cas merci de votre coopération nous n'allons pas gâcher votre dernier jour du weekend.

- Aucun problème. Si j'ai des nouvelles de Méli, d'Arthur ou de Silvia je vous appellerai.

Purée elle commence à me taper sur le système celle là (espérons qu'elle n'interfère pas). Bon tâchons de ne plus penser à ça et de nous concentrer sur ce nichoir faudra bien qu'il prenne forme un jour. Alors j'avais tout laissé en plan dans le jardin eeeet ça y est toujours. Donc on disait pour commencer faire la maison je trouverai bien un manche de pelle pour planter le tout dedans. Sinon je pourrai toujours l'accrocher dans l'arbre .... bah on verra ça plus tard.

Lundi matin 6h et déjà debout, moi qui commence pas avant 10h ça m'en fait du temps libre avant de devoir aller à la fac, surtout que le trajet me prend à peine une demi heure. Commençons cette journée par un bon petit déjeuner pendant que mes parents dorment encore. Pain, confiotte,couteau, bol et céréales ça devrait le faire vu ma flemme monumentale devant la machine à café. Relecture des cours en passant histoire de m'occuper après avoir manger et voilà que mon père sort de la piaule.

- Salut 'pa, lançais-je

- Ho Amélie ? Déjà debout ? Voilà qui n'est pas courant.

- Plus sommeil que veux-tu. Bien passé hier ?

- Plutôt oui comme tu as pu le constater nous sommes rentrés tard en plus de ça. Tu as fait du café ?

- Nan céréales ce matin.

- Ah dommage, t'en reste ? Cette machine ne me donne pas envie ce matin.

N'ayant pas envie de taper la discut' plus en avant avec mon père je lui passe le paquet tout en me levant.

- J'y vais en fait la bibli doit être ouverte maintenant. Je vais tâcher de m'avancer un peu.

-Mmhmh.

Habillage, inventaire du sac, rapide coup de peigne et c'est parti. J'ai tellement pas envie de rester aux alentours de la maison que je commence à partir à pieds en direction de l'arrêt non pas en face de chez moi mais un kilomètre plus loin.

Arrivée à la fac je ne sais au final pas trop quoi faire en attendant le début de mes cours. Mots croisés du journal, musique, cours...... je m'ennuie déjà et il est à peine 9h. Dépitée je me lève et me dirige vers l'amphi quand j'entends une voix familière et agréable derrière moi.

- Hey 'Mel t'es en avance.

- Ouai Thibault et grouille toi sinon y'aura plus de place ^^. C'est pas dit que je t'en gard.....

- AMELIE !!

- Virginie ?

- TU VAS PAYER POUR TES CRIMES SALE GARCE !!

- Virgine calme toi voyons, essaya de la calmer Thibault, et lâche ce couteau tu vas blesser quelqu'un.

Je suppose que c'est son but en fait et Thibault semble le remarquer aussi puisqu'il s'approche doucement de moi.

- POURQUOI TU PRENDS SA DÉFENSE ? C'EST UNE CINGLÉE ! ELLE TE BUTERA AUSSI !

À partir de là tout va trop vite pour moi. J'ai juste le temps de voir Virginie me sauter littéralement dessus et....

- 'Mel naaan !

- Pousse toi crétin !

Virer le chevalier servant

sortir de ce pétrin

choper la garde lame en avant

et planter entre les côtes

avant que les miennes ne sautent.

Thibault à terre tétanisé

et moi encore une fois

à devoir tuer

mais que dire de ça ?

Juste une réaction de défense

ça a simplement mal tourné

- Je sais ce que tu penses

mais je t'avais informé.


- Je sais mais ...... merde je pensais pas qu'elle en viendrait à ça !!

- Tes larmes sur ton visage

c'est à cause de ce remue ménage ?


- ELLE A FAILLI TE TUER BON SANG !!

Hein ? pour moi ?

mais pourquoi ?

La lame tombe de mes mains ensanglantées

serait-ce le premier ?

- Tu as failli mourir pour Amélie

tu peux comprendre mon air surpris.


- Je sais qu'elle m'entends pas et qu'elle me vois surement qu'à moitié quand elle est là mais ....... franchement j'ai juste envie qu'elle soit heureuse rien d'autre.

- Je sais tout cela

nous en parlerons une autre fois.


- Ouai heu portable..... urgence ?

- Elle est surement morte maintenant

mais fais comme tu le sens.

Je ne peux rester

le trou noir ne doit pas s'étirer.


- Ouai ok mais 'Mel va le prendre comment ?

- Mal.

Nan nan nan nan naaaan !! C'est quoi ce délire ? J'ai du sang plein les mains Thibault est au tel avec les urgences, Virginie a un coup de couteau au travers du poumon gauche et moi j'ai l'arme à mes pieds et je me souviens de rien !! C'est pas vrai je deviens tarée ou quoi ?

-'Mel ? 'Mel calme toi, respire c'est juste un accident.

- Un accident ? Tu délires ou quoi je l'ai tuée !!

- 'Mel viens, viens là voilà calme toi tu l'as pas fait exprès tu t'es juste défendue.

Des cris, des pleurs, des hurlements, des jasement fusent autour de nous. Thibault semble s'en fiche complètement, je mets plein de sang sur ses fringues et lui me berce en me caressant la tête d'une main tout en me serrant contre lui de l'autre. Quand les secours arrivent nous sommes encore dans cette position et je commence à peine à reprendre mon calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoires.forumactif.org
 
♠ Virginie ♠
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bernardin de Saint-Pierre : Paul et Virginie
» Virginie Ikims.
» Le petit monde de virginie
» Virginie Efira : Pub pour champoing...
» Virginie délirium

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires de Dollz :: Les Histoires :: Histoire d'Amélie (folle-schizo)-
Sauter vers: